Vague d’interpellations de journalistes : Qui cherche la petite bête ?

Ce vendredi fut apparemment le tour des medias. En effet 4 journalistes ont été interpellés ce matiin par la DGS nationale et soumis à un interrogatoire au sujet de deux dossiers dont celui de Ould Ghadde. Il s’agit de Moussa Ould samba Sy Directeur du Quotidien de Nouakchott, Jedna Deida de mauriweb , de Babacar Baye N’diaye Webmaster du site cridem et de Rella Ba , veuve de Claude K fondateur dudit site. Les deux premiers à passer à l’interrogatoire ont été liberés deux à trois heures plus tard, alors que les deux derniers attendent toujours dans les locaux de la sûreté. Il semble que d’autres personnes de la presse et de la société civile seraient sur une longue liste detenue par la police qui continue de rechercher des personnes dans le cadre de l’ouverture d’une enquêté judiciaire visant de hautes personnalités à l’étranger. De telles methodes consacrent un récul des libertés et une atteinte au devoir d’informer et au droit à l’information. Le pouvoir renoue avec la théorie du complot pour sémer la confusion et divertir les mauritaniens de la réalité d’un quotidien implacable.