l’Africa CEA Forum : quels enjeux pour la Mauritanie ?

Du 13 au 14 juin 2022  l’hôtel Sofitel d’Abidjan  a accueilli un monde venu d’horizons divers pour participer au grand événement l’AFRICA CEO FORUM consacré aux échanges stratégiques sur la croissance économique du contient. Des acteurs politiques et économiques de hauts  niveaux se sont rassemblés autour de cette plateforme pour  conjuguer les synergies,  élargir les sphères  de décisions  et nouer des relations partenariales gagnant- gagnant pour booster les économies africaines.
L’édition 2022  a mobilisé plus de 1500 chefs d’entreprise et de  gouvernement, parmi lesquels : Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire ; Macky Sall, Président de la République du Sénégal ; Mohamed Cheikh El Ghazouani, Président de la République Islamique de Mauritanie ; Mohamed Bazoum, Président de la République du Niger ; Yemi Osinbajo, Vice Président de la République du Nigeria ; Ralph Mupita, CEO de MTN ; Abdul Samad Rabiu, Président exécutif de BUA Group ; Soren Toft, CEO de MSC, Delphine Traore, Directrice générale d’Allianz Africa ; Rita Zniber, CEO de Diana Holding ; Ade Ayeyemi, Directeur général d’Ecobank ; Alioune Ndiaye, Directeur général d’Orange Moyen-Orient et Afrique ; Anne Rigail, Directrice générale d’Air France ainsi que de nombreux autres décideurs venant de toute l’Afrique et du monde entier. Cet grand rendez-vous se tient au moment où le monde se relève de l’impact du COVID-19, et 10 ans après sa première édition, l’événement s’attachera à proposer de nouvelles routes pour la croissance africaine. Au cœur des débats il sera question de sujets prioritaires pour les économies africaines et de leur adaptation à l’évolution mondiale:
Production de vaccins, perturbation des chaînes logistiques, digitalisation des économies, transition énergétique… Et ce d’autant plus que l’impact de la  crise sanitaire causée par le COVID-19 a été un accélérateur de  la transformation des économies vers de nouveaux modèles. Qu’il soit question de croissance durable, création d’emplois ou d’accompagner le développement de champions nationaux et régionaux, l’AFRICA CEO FORUM entend œuvrer au dialogue public-privé plus que jamais primordial pour façonner une Afrique souveraine et autonome. Tout au long de ce forum les participants ont engagé  des  discussions de fonds sur  les  priorités stratégiques pour  façonner l’avenir des économies africaines.
L’événement est coorganisé par Jeune Afrique Media Group et la Société Financière Internationale (IFC) .

La Mauritanie se distingue

La Mauritanie  était représentée à ce forum par une délégation de haut niveau sous la houlette de Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. En plus de Kane Oismane Ministre des affaires économiques et de promotion des secteurs productifs .  Dans les somptueux  hôtel sofitel D’Abidjan, le stand de la Mauritanie était bien situé. Là le décor était bien planté  Sous  les lumières des projecteurs, la vitrine mauritanienne offrait une bonne visibilité des facettes multiples des potentialités économiques du pays.. le solgan investir en Mauritanie reflétait une ambition réelle de s’ouvrir aux affaires. D’ailleurs lors de la journée dédiée à la Mauritanie, un tableau complet sur l’ensemble des indicateurs de l’évolution économique du pays à été présenté devant des  investisseurs et potentiels partenaires venus d’horizons divers. Le président Mohamed Cheikh El Ghazouani a donné le ton de cette journée dans une salle archicomble en s’adressant aux investisseurs du monde entier qu’il a appelés à visiter le pays dont il a évoqué la stabilité politique et la sécurité qui prévaut. Tout en rassurant  sur  toutes les  garanties d’investissement et de la transparence du climat des affaires. Sur tous les plans dira-t-il, le pays est ouvert à tous ceux  qui veulent découvrir la destination Mauritanie. L’agence de promotion des investissements en Mauritanie a brossé un 
aperçu sur  les énormes potentialités économiques de la Mauritanie, ses atouts, ses retombées sur la croissance ainsi que sur les immenses opportunités pour les investisseurs. Tous les secteurs ont été présentés devant un parterre d’hommes d’affaires avec l’ambition de convaincre sur la place que la Mauritanie réserve aux investisseurs  désireux de nouer des partenariats fiables que ce soit dans un cadre public ou privé. En matière d’infrastructures routière, portuaires, de ressources agricoles, halieutiques, pastorales, gazières ,d’industries extractives en général, un tour d’horizon a permis de mieux faire connaître la Mauritanie avec des images et des chiffres illustratifs de la situation actuelle du pays, les atouts , , ambitions, défis et perspectives de développement. Autant de signaux adressés aux potentiels hommes d’affaires et capitaines industriels qui veulent explorer le marché mauritanien.
L’enjeu  est donc de taille dans  ce forum qui s’impose comme un véritable challenge pour le continent africain qui a plus que jamais besoin de diversifier ses économies et de s’adapter aux exigences du développement face aux énormes défis mondiaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *