Mauritanie : vers la révision de l’âge de la retraite

Le gouvernement mauritanien s’apprêterait à introduire d’importantes modifications sur la date de la retraite, notamment l’annulation du critère de 35 ans de service pour les fonctionnaires et la fixation d’un même âge pour les départs à la retraite qui serait alors de 63 ans.

Le gouvernement étudie actuellement un projet de loi en ce sens qui doit être soumis au conseil des ministres qui devra l’adopter avant de l’envoyer au parlement pour l’approuver.

Selon les sources de Sahara Medias le nouveau projet de loi uniformisera l’âge de la retraite à 63 ans, alors qu’il était prévu pour les fonctionnaires, à 35 ans de service et pour les travailleurs régis par le code du travail qui était prévue à 60 ans d’âge.

Auparavant la majorité des fonctionnaires de l’état partait à la retraite après 35 ans de service, ce qui signifiait un départ précoce. La nouvelle loi pourrait offrir à certains d’entre eux près d’une dizaine d’années de plus dans leurs emplois.

Le premier ministre Ismael O. Bedde O. Cheikh Sidiya, lors de son discours programme devant l’assemblée nationale en janvier dernier, avait dit que le gouvernement étudiait un ensemble de réformes profondes relatives à bon nombre de dossiers dont les plus importants sont le cursus professionnel, la retraite, les salaires, les pensions, la sécurité sociale, l’assurance maladie et les critères d’accès aux responsabilités publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *