Atelier de concertation sur un projet de charte foncière de l’OMVS

L’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) et  le FAO en partenariat avec  l’OMVS  ont tenu  du 06  au  07 avril 2021 un  atelier de partage et de réflexion sur les enjeux et défis de la « grande  bataille » agricole et de manière spécifique sur un projet de charte foncière dans le bassin du fleuve Sénégal.   Cette rencontre qui a regroupé entre  autres,  les acteurs de la société civile,   et ceux du  monde rural   a jeté les bases d’une  concertation  autour d’une plateforme inclusive  qui vise à améliorer  la gouvernance foncière  dans  l’espace de l’OMVS. Grâce à des propositions pertinentes et une mise en commun des expériences et synergies  dans la recherche  de mécanismes de régulation basés sur les réalités locales, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) en partenariat avec l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) tentent d’apporter les bonnes réponses  aux nombreuses questions que se posent  les populations du bassin du fleuve.   Durant deux jours, les participants à cette rencontre ont intervenu sur cette problématique récurrente en vue d’approfondir la réflexion sur les enjeux  et défis  agricoles  dans le secteur en termes de lutte contre l’insécurité alimentaire,  de gestion  des ressources foncières  ou encore de réadaptions   face aux énormes changements environnementaux.  Des discussions  assez  nourries   ont permis  de situer les thématiques prioritaires  dans des domaines aussi larges que cruciaux qui se déclinent en termes  de gestion des ressources agricoles et pastorales,  les mécanismes  à mettre en œuvre pour réguler les questions foncières  qui nécessitent d’être soutenues par des législations nationales  tenant compte des spécificités locales  Les acteurs ont ainsi identifié les problèmes réels auxquels  est  confronté le monde paysan  avant de formuler des propositions et recommandations qui seront intégrées  dans le document stratégique à élaborer . Compte tenu de la dimension importante de la gouvernance  territoriale et des nombreux avantages et profits liés à la réalisation d’outils pérennisant les rapports  autour des enjeux de l’exploitation des ressources foncières, l’élaboration d’ une Charte sur le foncier dans le bassin du fleuve Sénégal    est  un acte décisif  pour consacrer  la  paix sociale,  assurer la promotion des investissements,  et lutter  contre la pauvreté rurale pour une ’intégration régionale plus garantie.

La charte foncière se veut une convention internationale  et qui  vise selon les objectifs qui lui sont  assignés   à savoir  :

 

 

  • Instaurer un cadre de référence en matière de gouvernance foncière et de ressources naturelles, fixant les principes fondamentaux tout en laissant la définition des mesures d’application au niveau national ;

 

  • Promouvoir un consensus autour des principes communs en tant que fondement pour garantir l’accès à la terre pour tous les usagers, afin d’améliorer la productivité agricole et les conditions de vie ;
  • Prendre en considération les droits et intérêts légitimes de l’ensemble des acteurs sans exclusion ;
  • La nécessité d’accorder une attention particulière à la prévention et à la gestion des conflits fonciers ;
  • Elaborer un cadre politique permettant de prendre en considération les questions émergentes et d’anticiper les évolutions futures liées aux ressources foncières.

 

 

Au sortir de cette rencontre de Nouakchott, les participants ont convenu de l’importance d’adopter ce document stratégique pour  accompagner durablement le monde rural  dans sa survie au quotidien.  Et ce d’autant plus que cette approche inclusive  intègre toutes les  dimensions d’une gestion concertée des ressources agricoles et pastorales.

L e projet de cette charte sera soumis en haut lieu officiel  en  vue de son adoption comme instrument de base  permettant une gouvernance foncière plus efficiente dans les États du bassin du Fleuve.

 

 

Hawa Dem

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *