Ateliers de renforcement des capacités de 30 journalistes et blogueurs pourvoyeurs d’information

.

Communiqué de Presse

Dans le cadre d’un financement consenti par Corim consenti aux organisations de la société civile mauritaniennes porteuses d’initiatives de promotion de la culture citoyenne et de la cohésion sociale et dont l’exécution est assurée par le Gret, le RJMCEV lance des Ateliers de formation pour le renforcement des capacités des jeunes pourvoyeurs d’information des communes d’Elmina , Riyadh, Arafat , Toujounine . La jeunesse de ces zones périphériques, est confrontée à des problèmes liés au manque d’information crédibles et d’une communication constructive. Ce qui impacte négativement sur la cohésion sociale. Le chômage et l’oisiveté sont des facteurs qui incitent à des comportements asociaux et immoraux et sur lesquels il faut agir par le biais des médias alternatifs afin de prévenir contre le risque de basculement dans la violence et l’intolérance. Pour atténuer ce phénomène qui se développe dans les milieux précaires nous avons analysé et diagnostiqué les résultats des enquêtes sur le terrain pour identifier les pourvoyeurs d’informations et les outiller afin qu’ils deviennent des acteurs crédibles de prévention contre les dérives communautaires et des remparts contre la déperdition sociale et idéologique. C’est dans ce cadre que 30 jeunes journalistes amateurs et des blogueurs ont été sélectionnés au cours d’un travail de ciblage dans les communes bénéficiaires de ce projet pour subir trois jours de formation sur des modules portant sur la communication , la citoyenneté, la cohésion sociale , les techniques de couverture médiatique et de tournage vidéo via le téléphone numérique. Les objectifs de ces sessions de formation visent à améliorer les performances des pourvoyeurs de d’information capables de diffuser des messages de qualité et de prévenir et déconstruire tout discours haineux dans les réseaux sociaux. Trois Ateliers se tiendront dans ce cadre à Nouakchott et seront animés par des experts en communication et en journalisme mobile qui vont présenter des modules de formation sur les thématiques programmés dans le plan d’action. Il s’agira pour les bénéficiaires de s’approprier les bonnes pratiques pour les appliquer dans le cadre de leur métier Au final il s’agit de susciter l’engagement des jeunes, à assumer leur rôle de veille, de dissuasion et de persuasion dans la gestion apaisée des tensions

Nouakchott le 17 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *