Une nouvelle année scolaire mal (r e ) partie !

Alors que l’école venait tant bien que mal commencer que la deuxième vague du covid 19 remet le compteur à zéro.
Les écoles et universités ont refermé leurs protes jusqu’au 04 janvier. Un premier stop classe avait été décrété du 04 au 14 jusqu’au décembre pour se poursuivre désormais au 04 janvier 2021
.
Ce qui n’augure pas d’une bonne reprise des écoles. Le covid a renvoyé les programmes scolaires sine die. Avant l’expiration de la date du premier report les autorités ont évalué la situation de la pandémie sur l’ensemble du territoire nationale pour acter sa décision. Le dispositif de prévention a été maintenu ainsi renforcé et le niveau d’alerte élevé à cause de l’augmentation du nombre d’affections. Face à la propagation de la pandémie la Mauritanie a lancé une vaste campagne de sensibilisation pour que les mesures adoptées soient suivies par des populations toujours nonchalantes et négligentes. Les acteurs de tous bords se mobilisent pour faire respecter les bonnes pratiques.
Le Comité ministériel chargé du suivi de la pandémie de Coronavirus s’est réuni vendredi 11 décembre 2020 sous la houlette du Premier ministre, M. Mohamed Bilal Messaoud, en séance ouverte depuis mercredi dernier, pour évaluer l’évolution de la situation sanitaire dans le pays.
Le comité a noté dans les rapports soumis par les différentes autorités concernées l’expansion du champ de l’infection et l’augmentation des décès qui en résultent, malgré la remarquable stabilité des chiffres de façon générale et des ratios pour les niveaux de hausse de la pandémie.
Compte tenu des données épidémiologiques et à l’appui des efforts déployés jusqu’à présent pour limiter la propagation de la maladie, et afin de respecter les délais scientifiques minimaux pour obtenir des données permettant une évaluation sérieuse de l’état de santé, le comité a décidé ce qui suit:

1- Reconduire les mesures qui ont été prises lors du précédent Conseil des ministres, telles quelles, jusqu’à nouvel ordre ;

2- Continuer la fermeture des écoles, universités, instituts et mahadras jusqu’au 4 janvier prochain (04 janvier 2021) ;

3. Renforcement des mesures de précaution et des mesures de protection en cas de décès résultant du Covid 19. En effet, les comités de suivi épidémiologique ont constaté que la plupart des sources d’infection et de contact se situaient lors des procédures mortuaires (transport, toilette et inhumation des morts dus à la pandémie).

Par conséquent, le comité a décidé de charger les ministères de la santé, des affaires islamiques et de l’intérieur de commencer à travailler dès aujourd’hui pour élaborer une procédure spéciale et stricte (protocole) qui comprend les éléments suivants:

1- Interdiction de transporter les morts en dehors des cimetières proches de l’aire géographique ;

2- Assurer la mise à disposition d’un accompagnement religieux de manière à garantir la mise en œuvre de toutes les procédures imposées par la loi islamique en matière de toilette et de prière mortuaires et d’inhumation des morts par l’Association des Oulémas et Imams Mauritaniens.

3. S’assurer que toutes les mesures sanitaires sont suivies pour empêcher la propagation du virus à ce stade ;

Le Comité ministériel appelle tous les citoyens à contribuer activement à faire face à cette pandémie

Le Rénovateur avec AMI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *