Hommage et Témoignage du Doyen Hadya Amadou Kane suite au Décès de notre Regretté Papa, Oncle, Grand-Père et Patriarche, YAHYA MAMADOU DEMBA KANE

L’impressionnant défilé des « marées humaines » ainsi que des messages lus, témoignages que nous avons vécus ,reçus et entendus, venus de partout, à Nouakchott, de l’intérieur du pays, de l’étranger, de la part de tous les hommes et femmes l’ayant connu ou accompagné dans sa vie sociale, professionnelle et religieuse, sont une preuve éloquente et incontestable de la dimension de l’homme et constituent un trésor réconfortant qui contribue non seulement à effacer nos larmes mais également à amortir les chocs. En effet, Feu Yahya que nous appelions affectueusement Paawa, fut un musulman accompli, qui, de ce que je connais de lui, a su incarner des valeurs qu’il revient à nos citoyens de préserver. La
sagesse, l’humilité,
une moralité sans faille, une exemplarité difficilement égalable et imitable, l’ont caractérisé toute sa vie durant. Il fut de tout temps courageux, patriote, particulièrement attaché à l’unité et l’harmonie nationales, un amour profond pour son pays, la Mauritanie, fut, de tout temps, dans son ADN. Il fut parmi les grands bâtisseurs de la Mauritanie, depuis le Congrès fondateur d’Aleg en 1958, en se servant d’une vision d’une Mauritanie plurielle, prenant nécessairement en compte nos réalités socioculturelles, y compris, en particulier dans sa région d’origine, le Guidimakha, où lui-même représenta la synthèse des communautés Ehel Mody Nalla et Ferlanke, vivant harmonieusement avec toutes les autres composantes nationales mauritaniennes, Arabes Soninkes, Wolofs, le tout cimenté par notre Sainte religion, l’Islam. En un mot, Doyen Yahya Kane fut une des valeurs rares et exceptionnelles de notre pays.
L’homme politique ou le citoyen modèle qu’il fut demeurera vivace dans les esprits sincères et épris de paix et de justice.

Qu’Allah Soubhanahou Wa Taalla nous protège et accompagne le pays dans cette voie tracée par les Pères de l’Indépendance.
Toute ma reconnaissance à mon défunt oncle sous la protection duquel, après celle d’Allah, j’ai toujours évolué depuis ma prime jeunesse à partir de 1953, année de mon entrée à l’ecole française de Selibaby, jusqu’à notre conversation le soir du vendredi 9 juin 2023, dans sa chambre à coucher, chez lui.
Repose en Paix, feu Oncle, Père et Grand-Père, YAHYA KANE.
Puisse ta Sagesse légendaire rester en nous et nous inspirer pour toujours.
Nous prions pour le Repos de ton Âme et celles de tous ceux qui ne sont plus de ce Monde et nous préparons à vous rejoindre en réponse à la Volonté d’Allah le Tout-Puissant, un Destin Éternel de l’humanité.
SALAM A vos Âmes et que la Porte Al Iliyine vous soit grandement ouverte pour entrer dans le Janat Al Firdaws Al Aala, votre Demeure Éternelle.
Amine Amine
Hadya Amadou KANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *