La disparition d’un homme de la trempe de Mohamed Said Hamody est une perte énorme pour la Mauritanie et pour tous ceux qui ont foi en l’unité nationale , la justice sociale , la démocratie. Au –delà d’un parcours remarquable et d’une mission bien accomplie, l’intellectuel incarnait des valeurs humaines et morales immense. Présent à tous les rendez-vous qui vaillent , l’ancien diplomate et homme de plume au talent confirmé et intarissable symbolisait la Mauritanie de l’espoir pour une génération déçue par tant d’injustices , tant vexations , tant de manquements infligés au genre humain par une politique de « vandalisation » des valeurs , de banalisation du mérité et de dilapidation des énergies intellectuelles. Quand j’ai connu plus l’homme , j’ai découvert derrière un corps frêle entamé par le troisième âge et des années de luttes , une force de réflexion terrible et une franchise éloquente. Un jour dans les couloirs d’un forum, il me confia ceci : « je suis un fervent lecteur du Rénovateur et ne rate pas la loupe que je télécharge régulièrement ». En écoutant religieusement l’homme dans sa modestie légendaire , je sens que je partage avec lui bien de valeurs . J’ai compris que le patriarche était d’une grandeur d’esprit phénoménale » que viendront corroborer d’autres dimensions de son être. L’intellectuel et le combattant des libertés jusqu’à sa mort enfourchant l’oriflamme du « rebelle pondéré »… Adieu pachyderme des causes justes… repose en paix

Cheikh Tidiane Dia , Directeur de Publication du Rénovateur quotidien