Nouvelles Alerte de la fièvre hémorragique !

La fièvre hémorragique a repris sa dangéreuse cadence . Des cas suspects ont été admis ces derniers jours dans les services padiatriques de l’hôptial national. Loin de toute surveillance de la haute hiérarchie sanitaire . Loin aussi de l’attention d’un Ministre de la santé très rare dans les couloirs des hôpitaux où les malades qui arrivent doivent attendre de longues heures voire des jours surtout si c’est un week-end pour être pris en charge par un personnel de santé démotivé. Pour la fèvre hémorragique qui a signé son retour , les risques sont encore plus élevés qu’avant car pendant que les autorités ont déclaré que la situation est sous contrôle la vigilance a baissé de telle sorte que des évacuations de cas présumés de fièvre de la vallée du Rift ne font plus l’objet de la même mobilsation médicale qu’avant où un bilan régulier est établi sous la surveillance accrue du Ministre qui rend compte au jour le jour au Président de la République de la situation globale dans le pays. Ce qui n’est plus le cas quand on se rend dans les services où sont internés les malades présentant des signes cliniques de cette fièvre mortelle. Le Ministre doit aller d’urgence sur les lieux à temps pour remettre les équipes médicales au travail tout en réorganisant les plannings de garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *