Le général mauritanien Hanane Ould Sidi, qui dirige la force du G5 au Sahel (Berkina Fasso, Mali, Tchad, Niger et Mauritanie), devrait quitter son poste cet été, dans la perspective des élections présidentielles du 22 juin.

Certains milieux spéculent qu’il pourrait être nommé ministre de la Défense si le candidat Mohamed Ould El Ghazouani remporterait les élections présidentielles, surtout que sa relation avec l’homme est jugée trés forte. Il travaillait sous ses ordres lorsqu’il était chef d’état-major des armées mauritaniennes puis ministre de la Défense.

Ghazouani avait soutenu sa candidature au poste de commandement de la force du G5 au Sahel, raison principale pour laquelle il a été choisi pour diriger cette force.

Le général Hanane, présenté comme un « guerroyeur des ponts », n’a effectué aucune opération exceptionnelle dans la force du Sahel. Un général nig »rien devrait lui succéder