L’ association ADPDH lance les AGR dans la commune d’Arafat

Après toutes les activités Formations et sensibilisations contre toutes les violences basées sur le genre violences conjugales mariages précoces excision déperdition scolaires des filles travail domestiques des enfants toutes les anciennes pratique néfastes
ADPDH a procédé au lancement de caravanes dans les deux moughataa et Ryad du 16 au 19 mai 2022 et d’un atelier de sensibilisation et de formation des femmes sur les opportunités économiques et la gestion financière et administrative les 28 et 29 juin 2022 à Riyad et Arafat. Cette activité a rassemblée 40 bénéficiaires dudit projet.

Le Dimanche 07 août ,  ADPDH a procédé
à l ‘accompagnement de deux AGRs. à Arafat selon le choix des bénéficiaires :  préparation des boissons locales  aliments locaux
Couscous thiakri beignet yaourt karawe Hakoo ngniri Bouna …

 

 

 

Après la mise en place de quatre AGRS pour l’accompagnement et l’autonomisations des Femmes et filles dans la commune de ARAFAT et RYAD . Cette activité qui a   rassemblé les bénéficiaires dudit  projet à été consacrée à une foire   d’exposition,  de  formation et de valorisation des arts culinaires et boissons  locaux. Des ateliers de gastronomie mauritanienne ont été mis au goût du jour  pour  redonner  l’envie de consommer naturel et à moindre coût. Mais aussi de maîtriser les techniques de conservation. Des coopératives féminines pourront désormais agir en toute autonomie financière pour s’autogerer et fructifier le fruit de leurs efforts. Au cours du lancement des AGRS dans la commune de Arafat l’association ADPDH a remercié les bénéficiaires tout en réitérant son engagement à accompagner les femmes dans le combat en faveur de leur autonomisation. Grâce aux Fonds  ELLES  de la Francophonie ADPDH  a pu mener beaucoup d’activités au profit de ses cibles

Les bénéficiaires  à travers les  deux Présidentes des initiatives ont beaucoup apprécié et salué le  geste  car pour la première fois elles ont pu avoir  un financement non  remboursable financé par le Fond de Francophonie avec elles. Une preuve  que la Francophonie est solidaire de leur combat pour  l’autonmisation  de la  gente féminine

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *