Birame Dah Abeid candidat à l’élection présidentielle 2019 en Mauritanie met en garde contre une élection présidentielle truquée et lance un appel à la vigilance sur une éventuelle usurpation de la volonté du peuple et sur les risques de « soudanisation » de la Mauritanie. Entretien exclusif avec le RENOVATEUR Quotidien

Dans la perspective de l’élection présidentielle 2019 en Mauritanie, comment se présente pour vous les préliminaires de ce processus et avez confiance à une tenue régulière de cette compétition démocratique ?
Merci ! Nous, nous pensons que la situation du processus électoral en Mauritanie est viciée gravement par la mauvaise volonté des autorités , la mauvaise foi du régime en place surtout le manque de confiance de ce régime en sa capacité de vaincre , de remporter des victoires dans des élections compétitives libres et transparentes . C’est pourquoi le peuple mauritanien et nous avec lui, nous voulons rentrer dans de véritables actions d’exigence de transparence totale de l’ élection présidentielle de 2019 en Mauritanie. Personnellement je compte appeler les autorités , compétentes , les acteurs impliqués dans ce processus à une discussion , à des rencontres qui puissent leur permettre de percevoir ce que nous, nous percevons comme dangers ; dangers qui planent sur la paix civile , sur l’avenir du pays, si la volonté du pays est bafouée de manière si isolante ; je voudrais aussi discuter avec certains responsables du pôle politique du pouvoir pour aussi leur expliquer notre détermination et la détermination du peuple mauritanien et essayer de les ramener à comprendre le danger dans lequel ils exposent le pays en voulant maintenir un régime d’élection partisan . Dans de le cas où ils sont confiants en leur victoire il serait hasardeux, il serait d’une ignorance indescriptible qu’ils veulent entacher leur victoire certaine, comme ils disent…( rire…), à travers des manquements avant l’heure , aux préparations préliminaires du processus électoral. Je voudrais aussi certainement discuter avec des partenaires internationaux les partenaires de la Mauritanie, nos partenaires , et les institutions gouvernementales et non gouvernementales qui ont toujours observé les élections en Mauritanie, qui ont toujours leur mot à dire sur la transparence des élections , je vais aussi leur parler pour attirer leur vigilance , attirer leur attention sur l’impérieuse nécessité d’amener les autorités à la raison avant qu’il soit trop tard .
Quel appel lancez- vous aujourd’hui au peuple mauritanien ?

Je lance un appel au peuple mauritanien pour qu’il devienne plus uni, plus soudé, plus vigilant , pour qu’il devienne plus exigeant pour que la volonté des urnes soit respectée par ceux qui nous gouvernent qui peuvent toujours utiliser des subterfuges pour détourner la volonté populaire pour se pérenniser au pouvoir et pour maintenir une gouvernance qui ne bénéficie pas au peuple et qui ne bénéficie à aucune frange du peuple , et qui ne bénéfice qu’à une minorité d’arrivistes qui ne se soucient pas d’une Mauritanie nouvelle , d’une Mauritanie libre d’une Mauritanie démocratique , d’une Mauritanie développée .

Un mot concernant l’évolution politique au Soudan et en Algérie.Pensez-vous que cette situation peut arriver un jour en Mauritanie au cas où le régime militaire refuse de lâcher du lest ?

Je pense que la Mauritanie va immanquablement subir l’exemple du Soudan ou de l’Algérie si les autorités ne se ravisent pas à d’agir de manière responsable à agir de manière intelligente, à agir de manière patriotique c’est pourquoi, encore une fois, ce sera le thème que je vais développer avec les autorités, et c’est le thème que je développerai avec nos partenaires.