Le programme Partenariats pour la Paix (P4P) de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) a organisé le 24 et 25 du mois de septembre 2019 à l’hôtel Azalai de Nouakchott un atélier de formation au profit de 12 représentants d’organisations issues de la société civile mauritanienne. L’objectif est de renforcer les capacités des organisations de la société civile sur la prévention de l’extrémisme violent en Mauritanie. Il s’agit de les doter des outils et ressources leur permettant d’améliorer leurs aptitudes organisationnelles leur permettant de former des communautés, des leaders et des jeunes sur la prévention de l’extrémisme violent. La représentante pays du programme P4P Madame Aicha War a prononcé une allocution où elle a décliné les enjeux de cette formation et l’intérêt qu’elle représente dans la prévention de l’extrémisme volent. A l’issue de cet atelier a-t-elle souligné, les bénéficiaires seront en mesure, de contribuer à la compréhension commune de l’extrémisme violent, à mettre en exergue les facteurs incitatifs et attractifs, et à proposer des réponses idoines au contexte mauritanien.
Durant deux jours de formation l’expert Bakari Samb a présenté des modules de qualité qui ont permis de cerner la thématique portant sur la prévention de l’extrémisme au sahel et en Mauritanie en procédant par une pédagogie participative qui a requis l’attention des participants. Des séances de débats et d’exercices pratiques ont suscité un grand engouement en termes d’animation et de meilleure compréhension du sujet de l’Atelier. Au sortir de l’Atelier les 11 futurs formateurs ont été soumis à des épreuves de simulation pour évaluer leurs compétences à assurer le travail qui les attend dans quelques semaines. Des attestations de formation ont été délivrées aux bénéficiaires de cet Atelier par le projet P4P.
à En effet, le programme Partenariat pour la Paix avait lancé dans les différents paékieys de sa zone d’intervention, des appels à propositions visant à subventionner la société civile issue de ces pays, des financements afin d’appuyer le dit programme à atteindre ces objectifs qui sont entre autres la compréhension commune de l’extrémisme violent, le anie renforcement du leadership de la société civile et l’amélioration de la coordination régionale.
Il faut rappeler que le programme Partenariats pour la Paix (P4P) est un projet de l’USAID qui contribue à la réalisation de l’objectif du gouvernement américain de réduction de la vulnérabilité à l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest. Ce programme de cinq ans (Septembre 2016- Septembre 2021), travaille avec les parties prenantes aux niveaux régional et national en Afrique de l’Ouest, afin de développer une compréhension commune de l’extrémisme violent dans la région du Sahel. P4P vise également à améliorer la capacité institutionnelle des organisations et des gouvernements à mettre en œuvre des approches de prévention de l’extrémisme violent plus efficaces et coordonnées. A ce stade, le projet couvre le Burkina Faso, le Tchad, le Niger, la Mauritanie, et le Secrétariat Permanent du G5 Sahel.