La journée des Nations unies a été célébrée le 24 octobre 2019. En Mauritanie l’événement fut commémoré dans l’enceinte de l’Ambassador, où des centaines d’invités ont répondu à la cérémonie organisée par le bureau des Nations Unies à Nouakchott. Dans une atmosphère chaleureuse empreinte d’échanges et de discussions, les invités ont sillonné les stands d’exposition des précieux documents mis à la disposition du public. Un panorama riche en informations sur les missions du Pnud en matière du développement. Il s’agit d’ailleurs à travers cette journée de faire découvrir les grandes étapes franchies dans l’atteinte des objectifs de l’agenda 2030. Faits marquant dans cette journée, un groupe d’élèves filles et garçons « ambassadeurs » du Pnud se sont succédés à la tribune pour « sponsoriser » chacun l’un des 17 objectif de l’agenda 2030 pour le développement durable que les Nations –unies se sont engagées à réaliser dans l’espoir de transformer le bien –être de l’humanité. Ces petits « génies des temps modernes » ont ainsi su défendre avec de grands talents l’avenir d’une planète autour de laquelle sont placés de grands défis à relever face à un monde en pleine mutation. Un beau spectacle qui consacre et confirme l’engagement en faveur de l’agenda des Nations-Unies. Le Discours de M. Anthony Kwaku Ohemeng-Boamah, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Mauritanie a passé en revue les grandes ambitions des Nations-Unies à poursuivre l’agenda du PNUD à l’horizon 2030 à travers les 17 objectifs qu’il décline. S’adressant au public Anthony Kwaku Ohemeng-Boamah, a déclaré que : « c’est avec une grande joie que je m’adresse à vous à l’occasion de la Journée des Nations Unies célébrée le 24 octobre de chaque année à travers le monde.

Dans le préambule de la Charte, les Nations Unies ont été instituées pour accompagner l’épanouissement du peuple dans une liberté élargie0 » soulignant, qu’en Mauritanie, le Système des Nations Unies collabore étroitement avec le Gouvernement, qui a adopté l’agenda 2030, pour mettre en œuvre les Objectifs du Développement Durable, notamment à travers la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée (SCAPP 2016 -2030) et ses trois Leviers stratégiques : Promouvoir une croissance forte, durable et inclusive ; Développer le capital humain et l’accès aux services sociaux de base et Renforcer la gouvernance dans toutes ses dimensions, notamment à travers la consolidation de l’Etat de droit et la démocratie, la cohésion sociale et l’équité, la sécurité, et le respect des droits humains, l’efficacité de la gestion économique, financière et environnementale, ainsi que l’approfondissement de la décentralisation.
Le système des Nations Unies (SNU) en Mauritanie a appuyé cette stratégie nationale majeure, ainsi que d’autres stratégies sectorielles importantes et a signé, avec des ONG partenaires, et le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie sa stratégie d’accompagnement dénommée, le Cadre de Partenariat pour le Développement Durable (CPDD) 2018-2022.
Ce Cadre est aligné sur les aspirations nationales énoncées dans la SCAPP, qui traduit les engagements du Gouvernement en faveur de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable.
L’appui continu à travers le plaidoyer pour la mobilisation de ressources en faveur de la Mauritanie et la mise en œuvre de projets transformationnels dans le pays, traduit l’engagement inébranlabledu Système des Nations Unies à appuyer le Gouvernement mauritanien dans l’atteinte des Objectifs du Développement Durable selon les priorités définies par la Mauritanie.
Je voudrais souligner ici l’importance de la collaboration entre nous tous, gouvernement, partenaires techniques et financiers, société civile, secteur privé, institutions académiques, médias,les populations et toutes les autres parties prenantes en vue d’accélérer la réalisation des objectifs de l’agenda 2030 de façon efficace et inclusive pour ne laisser personne de côté, l’un des principes régissant de l’Agenda 2030.
En cette Journée des Nations Unies, efforçons-nous, « Nous peuples des Nations Unies », de concrétiser cette aspiration et permettez-moi de vous livrer le Message du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres,à l’occasion de cette journée solennelle.

Je cite :

« La Journée des Nations Unies nous offre l’occasion de réaffirmer les idéaux énoncés dans la Charte des Nations Unies, qui jour pour jour est entrée en vigueur il y a de cela 74 ans.
En cette époque de tumulte généralisé, la Charte reste notre point de repère.
Et l’Organisation reste déterminée à s’attaquer envers et contre tout aux véritables problèmes auxquels les peuples sont vraiment confrontés.
Nous œuvrons en faveur d’une mondialisation équitable et d’une action climatique ambitieuse.
Nous agissons en faveur des droits de la personne et de l’égalité des sexes et nous nous opposons à la haine, quelle que soit la forme qu’elle prend.
Nous nous efforçons de maintenir la paix et nous portons secours à des millions de personnes prises au piège de conflits armés.
L’Organisation des Nations Unies a placé la capacité d’évolution et le respect du principe de responsabilité au cœur de l’action qu’elle mène pour mieux venir en aide aux pays.
L’année prochaine, nous célébrerons le soixante-quinzième anniversaire de la fondation de l’Organisation. C’est l’occasion pour nous de repenser l’avenir ensemble.
Je vous invite à prendre part à la réflexion.
Ensemble, agissons en faveur du bien-être

Synthèse CTD